• Devis nettoyage gratuit
  • Nettoyage bureaux equipe service nettoyage
  • entretien bureaux bureau nettoyage
  • nettoyage de bureau et commerces
  • Client nettoyage france
  • respect environnement nettoyage

Nettoyage injection-extraction des revêtements textiles

Le nettoyage des revêtements textiles :

Nettoyage injection-extraction des revêtements textiles

Sur un revêtement textile l'élimination des poussières se fait par aspiration à l'aide d'un aspirateur ou mieux d'un aspiro-brosseur, mais progressivement les salissures se déposent et adhérent, imprègnent les fibres du revêtement textile ; seules les salissures qui en séchant vont pouvoir être dissociées en poussières (par exemple la boue) pourront être éliminées par cet entretien régulier. Pour les autres salissures (grasses en particulier) et les taches, il sera nécessaire de faire appel à d'autres méthodes qui sont: - l'utilisation de la mousse, ce sont les méthodes "shampooing",
- l'utilisation de l'eau et d'une forte aspiration, c'est l'injection-extraction,
- ou l'utilisation d'une poudre absorbante, ce sera le shampooing poudre.
Avant d'effectuer un shampooing, il est nécessaire de pratiquer une aspiration complète, et en profondeur du revêtement textile pour éliminer le maximum de poussières piégées. Au préalable, après l'aspiration, il est nécessaire de procéder à un inventaire méticuleux des taches. C'est une opération délicate. Il est préférable d'éliminer les taches grasses avant toute opération de nettoyage, les taches maigres devant disparaître au cours de l'opération "shampooing". Mais, il sera sans doute nécessaire de traiter en particulier chaque tache rebelle après le passage des machines.

La protection des revêtements de sol :

Le but de tous ces traitements est de prolonger la durée de "vie" des matériaux, et de faciliter leur entretien en les rendant plus lisses. L'aspect esthétique (brillance plus ou moins forte) est un point non négligeable de l'application de ces méthodes.
Application d'émulsion de protection. C'est l'application d'un film transparent plus ou moins brillant qui teinte parfois légèrement le revêtement. Ces émulsions d'eau, de cires et de polymères peuvent s'appliquer sur tous les revêtements supportant l'eau. On applique 2 ou 3 couches fines soit au faubert (essoré), au balai applicateur (ou à la serpillière), en laissant sécher chaque couche (30 mn à 1 heure suivant le produit et le local). Cette application doit se faire sur un revêtement sec, propre, neutre, donc exempt de résidus de produits décapants. Pour faciliter l'adhérence de ce film protecteur sur une surface lisse, on applique en première couche un bouche-pores sur les revêtements poreux ou une "couche d'ancrage" (appelée ainsi "bouche-pores") qui adhère mieux au revêtement. 

Protection des revêtements textiles:

C'était le seul revêtement qui ne pouvait être directement protégé. Mais sont apparus depuis quelques années des produits de protection pour tapis et moquettes. Ces produits forment un film entourant chaque fibre (si possible) du velours; ils sont appliqués par pulvérisation, sur un revêtement textile soit neuf, soit parfaitement propre et surtout exempt de résidus de shampooing (obligation donc de "rincer" parfaitement le revêtement par une machine injection-extraction). L'utilisation de ces produits (souvent présentés comme traitement anti-taches), répond à des emplois spécifiques. Elle tarde à se vulgariser en raison de la nouveauté de la méthode et du manque de références relatives à des traitements déjà anciens.

LAVAGE DES VITRES Technique:

Préparer le matériel
Le seau avec une solution nettoyante, le mouilleur, le (ou les) racle, l'éponge, si besoin le manche télescopique, le grattoir, le chiffon
Méthodes à la française: qui consiste à mouiller la vitre et de la racler soit
verticalement soit horizontalement en prenant soin d'essuyer le racle entre chaque passage ce qui évite les traces sur la vitre. Essuyer avec le chiffon les angles de la vitre.
à l'américaine : idem que la méthode à la française sauf que l'on racle la vitre en formant un 8 ce qui demande une bonne dextérité du poignet.

Le décapage des revêtements de sol:

Ce travail a pour but de mettre le revêtement de sol (plastiques, caoutchouc, carrelage,pierres...), à nu, afin, d'appliquer une émulsion de protection. Ce décapage peut se faire selon deux méthodes:
- au mouillé le plus pratiqué,
- à sec qui est une variante de la méthode spray.

Décapage "au mouillé"

Le décapage "au mouillé" se pratique en :
- utilisant une monobrosse équipée d'un réservoir à liquide (contenant un détergent décapant dilué), d'un plateau entraîneur, d'un disque abrasif dur (noir),
- utilisant un aspirateur mixte équipé pour aspirer les liquides. Dans ce travail, il est nécessaire d'effectuer un rinçage pour éliminer complètement toute trace de détergent décapant.

Décapage "à sec"  :

Ressemble à la méthode spray et nécessite une monobrosse équipée d'un plateau entraîneur, d'un disque abrasif dur et aéré (marron), d'un système de pulvérisation contenant un détergent décapant (certains produits sont conditionnés en aérosol, et se présentent sous forme de mousse). Cette méthode présente l'avantage de ne pas mouiller le revêtement de sol par contre son usage est réservé aux sols résistants, aux abrasifs durs et aux produits agressifs.